RCF, la Joie grandit ! Début des émissions le 4 novembre 2019.

1RCF Belgique (sprl RCF FWB) a obtenu une fréquence sur le nouveau réseau communautaire DAB+ qui couvrira l’ensemble de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Au terme de l’appel à candidature pour le renouvellement des fréquences radio en FM et DAB+, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) a rendu publiques ses décisions le mardi soir 16 juillet. La Joie se partage… Ce slogan qui caractérise le réseau RCF est plus que jamais d’actualité et réjouit les 230 permanents et surtout bénévoles de la famille RCF en Belgique.

L’appel d’offres portait à la fois sur le renouvellement des fréquences FM et l’octroi de nouveaux canaux de diffusion en DAB+, la technologie numérique appelée probablement à remplacer à terme la fréquence modulée (FM).

A l’échelle de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Sous l’impulsion de l’Union RCF et de la Conférence épiscopale de Belgique via Cathobel, une société baptisée RCF FWB sprl a donc obtenu, sous l’appellation commerciale 1RCF, l’une des cinq places de ce nouveau réseau communautaire en DAB+.  Basée à Wavre, sa diffusion débutera à l’automne.

Renouvellement des 3 RCF locales

RCF se réjouit également du renouvellement des autorisations de diffusion en FM des trois stations locales : RCF Bruxelles, RCF Sud Belgique (Namur) et RCF Liège, qui conservent chacune leur fréquence FM et obtiennent l’allotissement DAB+ local correspondant. Ceci garantit donc l’ancrage local de RCF.

Une reconnaissance de la qualité de nos programmes

Cette réussite à cet appel d’offres est une belle reconnaissance pour les radios RCF belges. La qualité de leurs programmes, leur ligne éditoriale marquée par une large ouverture, ont été des facteurs clés de succès.

1RCF, qui couvrira désormais la Fédération Wallonie-Bruxelles, contribuera, avec les 3 RCF locales, à enrichir le paysage radiophonique de la FWB en proposant des contenus culturellement positifs. Dans l’offre radiophonique en FWB dominée par les radios commerciales, surtout musicales, et par le service public, 1RCF diffusera des émissions variées qui s’adressent à tous, et notamment aux plus de 45 ans, qui représentent plus de 50% de la population et qui ne se satisfont pas entièrement de l’offre radiophonique actuelle très musicale.

Une nouvelle aventure commence ! 1RCF est consciente des défis, technologiques, humains et financiers auxquels elle doit faire face. Elle entend les relever grâce à des équipes compétentes et motivées. Enfin, c’est un bel encouragement pour les nombreux donateurs de la radio… qui ne vit que des dons.

Pourquoi les RCF sont différentes des autres radios ?

RCF, une radio de contenu

La radio RCF a comme particularité de diffuser majoritairement du contenu parlé, réparti entre interviews, magazines, méditations, émissions culturelles. Seul 30% du temps de diffusion est occupé par de la musique, ce qui en fait une radio unique dans le paysage belge. C’est une radio de sens, de rélfexions. Les radios RCF en Belgique donnent la parole à plus de 4.000 porteurs de projet chaque année.

RCF, une radio soutenu par un large réseau de bénévoles

La radio RCF est une radio libre qui enthousiasme un grand nombre de personnes. En effet, en plus de ses nombreux auditeurs, RCF diffuse du contenu grâce à la volonté de plus de 200 bénévoles belges qui coopèrent pour permettre son fonctionnement.

RCF, une radio sans publicité

La radio RCF est une radio libre et non marchande. Elle est financée exclusivement par des dons et ne diffuse pas de publicité comme les grandes radios musicales commerciales voire les radios publiques. Ainsi, les auditeurs peuvent écouter librement le contenu proposé, se cultiver, se détendre, nourrir leur âme et leur vision de la société.

RCF, une radio ouverte pour un débat apaisé

L’une des fiertés et des particularités de la radio RCF est de proposer du contenu de qualité et de faire intervenir des personnes venant d’horizons diverses. RCF est experte en dialogue apaisé sur les questions religieuses. Selon une grande enquête RCF Liège en 2017, plus de 80% des chrétiens et plus de 90% des musulmans pensent qu’une radio chrétienne est légitime sur la bande FM.